Jigoro Kano

Jigoro Kano est né le 28 octobre 1860, à Mikage au Japon, à l'aube de l'ère Meiji, dans une période d'ouverture vers l'extérieur et de renouveau culturel. Jigoro Kano est le cadet d'une famille de 5 enfants. Il est le fondateur du Judo Kodokan.

Jigoro Kano grandit dans une famille aisée. Ses parents tiennent une brasserie de saké. A l'âge de neuf ans, il perd sa mère.

Collégien, puis étudiant brillant, il s'intéresse de près à la culture occidentale. Brimé par ses camarades en raison de sa faible constitution, il s'intéresse au Ju-Jitsu qu'il commence à étudier en 1877, sous la tutelle de trois maîtres successifs : Hachinosuke Fukuda, Masamoto Iso et Tsunetoshi Likubo.

Le Ju-Jitsu est une technique de combat à mains nues utilisée par les Samouraïs sur les champs de bataille ; sa seule vocation est de mettre un ennemi hors d'état de nuire le plus rapidement possible. Jigoro Kano cherche à modifier le Ju-Jitsu en un moyen d'éducation du corps et de l'esprit adapté à l'éducation de toute une nation.

C'est en 1882, à l'âge de 22 ans, qu'il fonde le Kodokan, Centre pour l'étude de la Voie. Jigoro Kano, alors professeur à la faculté, désire adapter le Ju-Jitsu à la nouvelle ère Meiji. Neuf élèves fréquentent ses cours sur une petite surface de tatami de 6 m sur 4 m.

Le Ju-Jitsu (technique de la souplesse) devient le Ju-do (Voie de la souplesse) ; il fonde ce qui est probablement le premier Budo moderne. D'autres maîtres suivront son exemple, transformant leur art de «technique» en «Voie».

Jigoro Kano meurt d'une pneumonie le 4 mai 1938, à l'âge de 77 ans, au Caire, sur le bateau Hakiwa Maru.

Le Judo compte alors plus de 100'000 ceintures noires à travers le monde.

Actuellement, le Kodokan compte des milliers d'adhérents et une surface d'entraînement de plus de 500 tatamis.

Maximes de Jigoro Kano

Jita Kyoei

Entraide et prospérité mutuelle, à travers l'exécution, avec un partenaire, de techniques à valeurs éducatives.

Seiryoku Zenyo

Le meilleur usage de l'énergie, pour un maximum d'efficacité avec un minimum d'efforts. L'usage intelligent de l'énergie, céder pour mieux vaincre.

JUDO

MAXIMES